Trois BD coups de coeur

Je lis peu de BD mais j’ai l’impression de tomber systématiquement sur des pépites (pratique :D). Le genre de pépite qui peut vous faire aimer les BD si comme moi, vous n’êtes pas une grande fan à l’origine. Excepté The Walking Dead (j’y ai consacré un article ici), j’avais eu un énorme coup de cœur pour « Y, le dernier homme » de Brian K. Vaughan et Pia Guerra (je vous recommande cette série totalement addictive). Puis j’avais lu « Mauvais Genre » de Chloé Cruchaudet, que j’avais adoré aussi. Mis à part ça, pas d’énorme coups de cœur à l’horizon… mais ça, c’était avant de découvrir ces trois BD ci-dessous ;)

.

Locke & Key (tome 1), de Joe Hill (scénario) et Gabriel Rodriguez (dessinateur)

« Après le meurtre horrible de leur père, les trois enfants Locke, Tyler, Kinsey et Bode emménagent avec leur mère Nina à Keyhouse, la demeure ancestrale de leur famille. Ils s’aperçoivent bientôt que cette maison renferme de nombreux secrets lorsqu’ils découvrent des clés magiques qui détiennent d’incroyables pouvoirs, comme celui de transformer une personne en fantôme ou d’effacer ses souvenirs. Ils ne sont pas seuls à connaître l’existence de ces clés : une créature démoniaque nommée Dodge est également à leur recherche dans le but d’ouvrir la Porte noire, qui donnera aux démons de l’enfer l’accès à notre monde. »
.

locke-key-1-welcome-to-lovecraft-hc-w-logos.IMG_3691
IMG_3690
IMG_3696

Mon avis : ☆☆☆☆☆

C’est après avoir vu cette vidéo de Pénélope Bagieu que j’ai eu envie de lire le bébé de Joe Hill (se cache derrière ce pseudo le fils de Stephen King) et de Gabriel Rodriguez (dessinateur). Le tome 1 est génial et il me tarde de dévorer la suite. Je ne peux que vous recommander cette BD, l’histoire est angoissante (juste ce qu’il faut) et les dessins vraiment beaux, un sans faute pour le moment !

(Dispo ici)

.

Post-mortem, de Pierre Maurel

« Comme beaucoup de Français, Jérémy voit d’un mauvais œil les post-mortem, ces gens que le gouvernement a ressuscités pour bénéficier de main d’œuvre gratuite. Le jour où il est renversé par une voiture, il devient lui-même un post-mortem et découvre l’enfer de leur vie quotidienne. Pourchassé, il doit fuir et trouver le moyen de « survivre » encore… »
.

album-cover-large-15451
IMG_3247

Mon avis : ☆☆☆☆

Une histoire qui nous parle, surtout dans notre société actuelle. Elle se lit rapidement, on ne s’arrête pas de tourner les pages, on est happé par l’histoire. Le gros bémol selon moi est la fin ouverte. J’étais persuadée que c’était une série, je regarde pour m’acheter le tome 2… qui n’existe pas. Bon je m’en suis remise depuis et si vous avez l’occasion de la lire, foncez !

(Dispo ici)

.

Olympe de Gouge, de Catel (dessinateur) et José-Louis Bocquet (scénario)

« De Montauban en 1748 à l’échafaud parisien en 1793, quarante-cinq ans d’une vie féminine hors normes, et l’invention d’une idée neuve en Europe : la lutte pour les droits des femmes. Née dans une famille bourgeoise de province, sans doute fille adultérine d’un dramaturge à particule, Marie Gouze dit Olympe de Gouges a traversé la seconde moitié du XVIIIe siècle comme peu de femmes l’ont fait. Femme de lettres et polémiste engagée, elle se distingue par son indépendance d’esprit et l’originalité parfois radicale de ses vues, s’engageant pour l’abolition de l’esclavage et surtout pour les droits civils et politiques des femmes. Opposée aux Robespierristes et aux ultras de la Révolution, elle est guillotinée pendant la Terreur. »

9782203031777
IMG_3031IMG_20140921_142430 IMG_20140921_161358

Mon avis : ☆☆☆☆

Une BD romancée mais chronologiquement très précise de la vie d’Olympe de Gouges et des évènements historiques de l’époque. Je voulais en savoir plus sur cette femme, l’une des premières féministes, un peu frivole, passionnée de lecture et de théâtre (à une époque où peu de femmes apprennent à lire et à écrire), la première à avoir écrit la « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne » (plutôt gonflé à l’époque), et guillotinée pour sa (trop) grande gueule. C’est chose faite avec cette biographie sous forme de BD qui vous raconte son histoire avec de chouettes dessins. Olympe de Gouges est magnifiquement dessinée !

(Dispo ici)
.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *