Ce n’est pas toi que j’attendais

J’ai envie de vous parler aujourd’hui d’une BD que j’ai lu il y a quelques jours et qui m’a beaucoup touchée : Ce n’est pas toi que j’attendais, de Fabien Toulmé, paru aux Éditions Delcourt.

DSC6922

C’est l’histoire d’une rencontre. La rencontre d’un père et de sa petite fille pas comme les autres. Pour Fabien, l’annonce de la trisomie de Julia, c’est le monde qui s’écroule. Comment fait face au handicap de son enfant ? Comment apprendre à l’aimer ? Entre colère, doute, moments de tristesse et bonheurs inattendus, l’auteur raconte le difficile chemin d’acceptation qui le mènera vers sa fille. Une histoire d’amour, à la fois touchante et drôle, tendre et sincère, sur le thème universel de la différence.

Je suis tombée tout à fait par hasard sur ce livre ; si je me souviens bien, je m’étais achetée une BD sur le site de la FNAC et dans mes suggestions de livres similaires (vous savez, le fameux : « les internautes ont aussi acheté ») se trouvait celle-ci. Le titre m’a interpellé, forcément. La couverture aussi m’a tout de suite fait un petit truc que je ne pourrais pas expliquer. Les deux combinés ensemble m’ont pris aux tripes, en fait. Sans doute est-on plus sensible à ces petits « quelque chose » une fois qu’on devient maman ;) Car derrière ce visuel, on se doute que cette BD est sur le thème de la paternité, de la différence – plus précisément de l’acceptation de la différence. Bref, je l’ai acheté et l’ai lu d’une traite – impossible de décrocher !

ce_n_est_pas_toi_que_j_attendais_image2
_DSC7055
« Ce qui devait être l’un des jours les plus heureux de ma vie était devenu un véritable cauchemar. Comme s’il s’agissait de l’enterrement de ma Julia, celle espérée pendant neuf mois.« 

_DSC7060
« Les enfants trisomiques sont super gentils, affectueux. On les appelle les « enfants bisous ».
– Ah oui ? Les enfants bisous ? Moi, j’aurais quand même préféré un enfant normal qui fait des bisous ».

_DSC7064

Cette BD, c’est le récit sincère d’un papa qui apprend la trisomie de sa seconde fille (non détectée pendant la grossesse) à sa naissance. Qui ne va pas s’occuper d’elle, lui donner le bain ou le biberon pendant des mois, qui se refuse à l’aimer parce que ce n’est pas sa fille, en tout cas pas la Julia qu’il a imaginé et attendu pendant 9 mois. Fabien Toulmé ne s’épargne pas et parle de ses préjugés face à la trisomie. Il ne veut pas accepter et sombre dans le désespoir. Il se dit que la vie de sa famille est fichue : adieu la simplicité, les voyages, la vie « normale », joyeuse. Cette BD peut apparemment choquer par ces aspects (ça n’a pas été mon cas), parce que l’amour de ce père n’est pas venu tout de suite, comme par magie. C’est d’abord l’histoire d’un papa qui passe de l’incompréhension à la colère, du rejet à la tristesse, de l’acceptation à l’amour.

J’ai adoré les textes, les dessins tout en finesse, les couleurs différentes selon les chapitres… j’ai TOUT aimé, le fond comme la forme, le plus important comme les détails. C’est une magnifique déclaration d’amour d’un père pour sa fille qui ne laissera personne indifférent. Je vous recommande vivement cette jolie BD !

 cenestpastoiquejattendais02

One thought on “Ce n’est pas toi que j’attendais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *