Mes dernières lectures #1

Bonjour à toutes ! Me revoici avec un nouvel article que je voulais faire depuis un moment. J’adore glaner des idées de lecture qui rallongent toujours plus ma pile à lire, que ce soit sur Instagram ou sur des blogs. Je lis vraiment de tout (bon, à part SF et fantasy) donc j’espère que vous aurez envie d’y piocher quelques idées. Gardez également à l’esprit qu’un livre que j’ai peu aimé pourrait très bien vous plaire à vous hein ;)

.

ten-tiny-breaths,-tome-1---respire-557215-250-400 K.A. Tucker – Ten tiny breaths (tome 1)

À à peine 20 ans, la vie de Kacey bascule dans la tragédie : ses parents, sa meilleure amie et son copain meurent dans un accident de voiture. Elle est la seule survivante de la famille, avec sa sœur Livie qui n’était heureusement pas avec eux ce jour-là. Alors qu’elles sont confiées à la garde d’un oncle et d’une tante peu scrupuleux, Kacey décide de prendre sa vie et celle de sa sœur en main et de fuir. Ensemble elles vont tenter de se reconstruire à l’autre bout du pays, en Floride.

Ce bouquin m’a tenu en haleine ! Je l’ai dévoré en une journée, je n’arrivais pas à le lâcher. On a envie de savoir ce qui va se passer, on s’attache aux personnages. J’avais peur de ne pas aimer, de le trouver neuneu (c’est un livre pour « jeunes adultes ») mais en fait pas du tout ! Les personnages ont des histoires assez lourdes, la fin est un peu prévisible mais peu importe, l’histoire est très attachante, ça fonctionne. Les tomes 2 et 3 (qui ne sont pas une suite mais deux histoires indépendantes axées sur des personnages du 1er tome) sont tout aussi géniaux !

 

ob_67053c_9782221146330Églantine Eméyé – Le voleur de brosse à dents

Un jour, j’en ai eu assez. Mille fois, j’en ai eu assez. Assez de toi, Samy, assez de tous qui ne comprennent rien, de la société qui ne fait rien. Assez. Et puis mille fois, j’ai espéré, mille fois, j’ai ri et pleuré avec toi, mille fois, je t’ai serré dans mes bras. Alors j’ai écrit ce livre pour toi, mon petit bonhomme si différent, pour moi, et pour ton frère, afin qu’il n’oublie pas tous ces fous rires qui émaillent notre drôle de vie aussi. J’ai écrit ce livre pour toutes ces familles dont personne ne voit le désarroi, pour témoigner de notre quotidien durant ces dix ans, déjà. J’ai écrit ce livre en n’épargnant personne parce que personne ne nous épargne. C’est l’histoire de notre combat, c’est l’histoire de notre amour. Un amour que j’ai cru à sens unique. Tu me prouves aujourd’hui le contraire.

Je ne connaissais que très peu Églantine Eméyé jusque là, je ne savais pas du tout qu’elle avait un fils lourdement handicapé (ce n’était pas un secret mais du coup, ça a bousculé son quotidien et l’a beaucoup écartée des plateaux télé) et j’ai eu connaissance de son livre lorsqu’elle est passée sur ONPC. Son témoignage m’a tirée des larmes et j’ai tout de suite eu envie de lire son livre. C’est un beau message d’amour pour ses fils et un hymne à l’espoir. On ne sait pas comment elle a tenu mais elle l’a fait, certainement parce qu’elle aime la vie, comme elle le dit. On en apprend énormément sur les absurdités des administrations et des professionnels de santé. A défaut de lire le livre, je vous conseille vraiment de visionner son passage dans ONPC !

 

.

l-instant-present-586758-250-400Guillaume Musso – L’instant présent

Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an. Il passe sa vie à la chercher… elle passe la sienne à l’attendre. Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer.

J’ai été très déçue par ce livre. La quatrième de couverture ne me tentait pas des masses à la base mais comme j’aime beaucoup Musso, je l’ai ouvert, j’ai eu du mal à le lâcher, comme toujours ; on a envie de savoir ce qui va se passer et comment ça va se finir. Et arrivée à la fin : WTF ! Je me suis demandée ce que c’était que cette fin bizarre, je me suis même demandée si je l’avais comprise (obligée d’aller voir sur des forums pour savoir si j’étais débile ou si je n’étais pas la seule dans ce cas – et je n’étais pas la seule ;)). Bref, plus le temps passe et plus les livres de Musso me paraissent étranges… un peu perchés quoi !

.

 

9782221156858Anna Erelle – Dans la peau d’une djihadiste

Convertie à l’islam, Mélanie rencontre sur Facebook le chef français d’une brigade islamiste. En quarante-huit heures, il « tombe amoureux » d’elle, l’appelle nuit et jour, la presse de venir faire son djihad en Syrie et dans la foulée la demande en mariage, lui faisant miroiter une vie paradisiaque… Mélanie se prend au jeu et commence à préparer secrètement son départ. Des jeunes Européennes comme Mélanie, chaque semaine plus nombreuses à se laisser embrigader via Internet, l’auteur de ce livre en connaît des dizaines : c’est elle, Anna Erelle, qui se cache en réalité derrière le profil de Mélanie. Pendant un mois, Anna consacre ses journées à vérifier les confidences que son « prétendant » livre le soir derrière un écran d’ordinateur à sa « future épouse ». Le livre qui aide à comprendre le vrai visage des terroristes de l’EI.

Si j’avais su que 2 semaines après ma lecture arriverait ce qui arriverait, je ne crois pas que je l’aurais lu tellement ça me fait froid dans le dos… J’en suis néanmoins un peu déçue ; disons qu’il est intéressant mais qu’il n’est pas ce à quoi je m’attendais. J’attendais plus de révélations, plus d’explications. Ce sont surtout la mise en scène et sa préparation pour se mettre dans la peau de Mélanie qui sont décrites par Anna Erelle. Notons quand même le boulot dingue de journaliste car elle s’est mise en danger pour toujours avec cette enquête, ça a le mérite d’être souligné. Après les terribles événements survenus récemment, il est important de le lire malgré tout, je trouve.

.

104467554_oPaula Hawkins – La Fille du Train

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

J’ai beaucoup hésité à le lire car quand je lis des livres qui sont sur-vendus, je m’attends à quelque chose d’exceptionnel et je suis forcément un peu déçue… et avec La Fille du Train, ça n’a pas loupé ! Les critiques sont unanimes et je ne comprends pas pourquoi. L’histoire met un temps fou à démarrer (on entre vraiment dans l’intrigue au bout de 100 pages). Néanmoins, l’intrigue part d’une bonne idée à la base, un peu hitchcockienne, et l’histoire est bien ficelée ; pour la plupart des personnages, et avec l’héroïne surtout, on ressent tantôt de la pitié, tantôt de l’agacement… passer d’une émotion à son contraire en quelques pages est assez déroutant et très malin pour brouiller les pistes. Malgré tout, j’ai trouvé la fin prévisible ! Je n’ai pas eu de vraie surprise même si le suspense était là. En résumé, je suis un peu déçue car j’avais beaucoup d’attente mais cela reste un bon livre.

.

memoires-klarsfeldSerge & Beate Klarsfeld – Mémoires

Leur couple est une légende, leur biographie une épopée. Rien ne prédestinait cette fille d’un soldat de la Wehrmacht et ce fils d’un Juif roumain mort à Auschwitz à devenir le couple mythique de « chasseurs de nazis » que l’on connaît. Leur histoire commence par un coup de foudre sur un quai du métro parisien entre une jeune fille au pair allemande et un étudiant de Sciences Po. Très vite, avec le soutien de Serge, Beate livre en Allemagne un combat acharné pour empêcher d’anciens nazis d’accéder à des postes à haute responsabilité. Sa méthode : le coup d’éclat permanent. Elle traite ainsi de nazi le chancelier Kurt Kiesinger en plein parlement, puis le gifle en public lors d’un meeting à Berlin, geste qui lui vaut de devenir le symbole de la jeune génération allemande. En France, ils traînent Klaus Barbie devant les tribunaux et ont un rôle central dans les procès Bousquet, Touvier, Leguay et Papon. Dans cette autobiographie croisée, Beate et Serge Klarsfeld reviennent sur quarante-cinq années de militantisme, poursuivant par ce geste leur combat pour la mémoire des victimes de la Shoah.
.

La vie des Klarsfeld est exceptionnelle, littéralement. Je voue une grande admiration à ce couple et je me suis régalée avec leurs mémoires. Beate est la militante par excellence, avec une action de terrain spectaculaire et médiatique. Serge, le pilier de Beate, est un historien qui fournit une documentation hallucinante. (On en voit un aperçu dans cette émission du Petit Journal, qui avait invité le couple en avril, à l’occasion de la promo de ce livre.) Bref, c’est un énorme travail accompli, parfois au péril de leur vie, qui est raconté dans ce livre. Le seul bémol ? Peut-être les 600 pages, qui peuvent en rebuter plus d’un ;)
.

Voilà pour aujourd’hui ! N’hésitez pas à me partager vos dernières lectures, je ne suis pas contre la découverte de quelques pépites :) Je vous embrasse !

2 thoughts on “Mes dernières lectures #1

  1. Tu m’as donné envie de lire Respire, tiens ! Je le rajoute à ma liste de livres à lire :) J’ai aussi lu La fille du train, j’ai eu la même ressenti que toi. En fait, ce que j’ai préféré dans ce livre, c’est qu’effectivement, l’auteur arrive vraiment à nous faire ressentir de la pitié (voir du dégoût) pour certains personnages ! Bonne continuation à toi :)

    1. C’est clair que c’est super habile de la part de l’auteur ! J’espère que « Respire » te plaira, n’hésite pas à revenir me donner ton avis quand tu l’auras lu :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *